EN LIBRAIRIE
Période
collection de poèmes
VII
la transe poétique
Lhubrissité
Une nouvelle de
Jean C. Zelig
Comptines dérisoires
trois histoires, trois déceptions.

Vers le catalogue

LA REVUE
AccueilVerbaliser la forme

Marie Lemot / L’odyssée des sacoches oranges

Je réalisais que leur “handicap” venait seulement d’un déni de ce qu’ils étaient pour ce qu’ils étaient et que cette mise à l’écart systématique les plaçait là où i ...
Lire la suite
AccueilTribune

Je ne suis pas de votre vitesse

Il n’y a pas une notion à ce point à contresens de la modernité que la durée.Nathaniel Molamba    Il n’y a ...
Lire la suite
AccueilPoèmes

Éden en corps / Un poème

Un texte signé Nathaniel Molamba au cours d’un atelier proposé par François Bon ...
Lire la suite
AccueilTribune

Marine Debilly / Un regard sur le monde

L’autre jour, j’ai laissé mon regard se poser sur le monde, sans peur d’observer.J’ai laissé mes pas m’emmener. J’ai laissé la rencontre opérer sa ronde ascendante.J’ai pu sourire à l’inconnu que je ...
Lire la suite
AccueilVerbaliser la forme

Carnet ouvert / Ce que nous avons vus à Arlon

L’expérience de l’écriture est indissociable de la nécessité des luttes. Il faut défendre ce qu’il reste à écrire ou rédiger des tickets de caisse. Nathaniel Molamba   ...
Lire la suite
AccueilPoèmes

HEPTAMEROS / Un poème signé ZELIG

Ce texte est publié dans le recueil Période IV – Érotisme. Il est signé par ZELIG.Synecdoque d’atome, de verre et de tôle.En exil dans les matins périphériquesLes métronomes s’ag ...
Lire la suite
AccueilTribune

Éloge de la presse sauvage

Faire de la presse sauvage c’est partir de nos vies directement-vécues, dire par la langue de nos usages « Non, Ceci n’est pas un terrain vague, c’est une plaine de jeu pour nos enfants. » ...
Lire la suite
AccueilPoèmes

Christophe Tarkos / La poésie est une intelligence

Le poète pense, il s’assoit, il regarde, il bouge, il sort, le poète, de penser, puis se tait, il sourit intérieurement à la pensée qui vient, le poète monte au ciel, il formule le monde. ...
Lire la suite
AccueilPoèmes

Tour, bille, on –

Pour autant qu’on en soit convaincu, peu importe le cadre :c’est un aimant bleu à pivot rouillé qui l’emporte systématiquement.Un chuintement sourd dans le fond du jardin nous appelle. Il faut ...
Lire la suite
AccueilPoèmes

Psycliques / La poésie des menstruations

Un poème extrait de la sixième anthologie des poèmes du Mot : Lame, Nos Périodes – VI – Menstruations. Image extraite du film : Le Songe d’une nuit d’ét ...
Lire la suite

Vers les articles

MISES EN VOIX

Vers la logothèque

HORS LIVRE