Tandis que le monde constate combien il est devenu petit.
Tandis que le capitalisme dans sa folie de croissance
s’est, de lui même, rendu bactérie et qu’apparait l’évidence que, s’étant répandu partout
nous ne pouvons plus lui échapper nulle part.

Nous vous offrons, depuis les cimes d’autres mondes,
Quelques bruissements de ce qui vient
Logiquement, implacablement.

LA POSSIBILITÉ DE CRÉER UN AILLEURS AU BEAU MILIEU D’ICI.

Puissent ceux et celles restés aux confinements du monde
y trouver le passage
vers un avenir désirable.

 

Laisser un commentaire

S’abonner à la newsletter