LE FLUXE

Ce cahier établit un lien entre la méditation lyrique et la recherche ésotérique menée à travers les coopération de la plateforme. C’est pourquoi il sont appelés cahiers interdimensionnels

Fragment de reconnexion - I -

L'axis mundi, de la Terre vers le Ciel.

L’axis mundi est l’axe au centre du monde qui relie le ciel à la terre. Entre le ciel et la Terre se trouvent des régions du monde qui correspondent à des niveaux de réalité. On peut imaginer ces niveaux de réalité comme des couches superposées à l’intérieur desquels sont définie les régions du monde subtil. Les différentes manifestations invisibles qui nous entourent sont organisées en dimensions, lesquelles sont séparées en plans composant le réel.
L’axis mundi est l’échelle, ou dans certaines traditions ésotérique l’arbre de vie à travers lequel le terrestre s’élève aux régions du céleste et de l’astral. D’un point de vue essentiellement métaphysique, on dit que c’est à travers cet axe, cet échelle ou cet arbre que ce qui se passe dans le monde astral descend et influe le monde terrestre. On dit aussi que c’est par cet axe que le terrestre peut s’élever. Dans la tradition chamanique, l’axis mundi occupe une place centrale, c’est par cet axe qui traverse les multiples dimensions de la réalité que le chamane est capable de perception et d’interaction avec les réalités invisibles, le monde des esprits, l’univers subtil.

Cliquez sur le bouton pour lire le cahier.

Fragment de reconnexion - II -

La Sonologie

La Sonologie est une discipline sensorielle visant à explorer la possibilité thérapeutique des sons, des fréquences et des vibrations sur le corps. Souvent controversée par la communauté scientifique qui la qualifie de pseudoscience, la sonologie fait l’objet d’une mystification tant pour le public que pour les praticiens affirmant pouvoir soigner avec la musique. Bien des lectures à propos de la sonologie laisseront le public perplexe. Il y a en effet un voile à lever sur cette pratique dont l’authenticité reste à remettre à l’ordre du jour. En parlant de la possibilité thérapeutique des sons, fréquences et vibrations sonores, n’entendons pas que cette dimension puisse s’amener de façon péremptoire. D’un point de vue strictement biologique, nous savons que les instruments émettent des vibrations que l’ont peut classifier par longueurs d’ondes et par fréquences. Nous savons que le cerveau humain émets également des fréquences : elles sont le résultat de l’activité électrique des neurones et sont observables grâce à un électroencéphalogramme.

Cliquez sur le bouton pour lire la suite.

Ces cahiers servent de support théorique aux méditations guidées proposées par la plateforme. À travers diverses collaboration, la méditation guidée est approchée par des auteur.es en tant que domaine d’extension du poétique. Abonnez-vous à la lettre d’information être tenu au courant de leur organisation.