Bruyante effervescence
De l’enfance
Enfermée.
Voici que dans la cour
Courent
– Ô prison dessinée –
De petits animaux
Encore un peu sauvages
Dont la joie et la rage
Est maintenue en cage.

Laisser un commentaire

S’abonner à la newsletter