>> Petite revue d’une situation qui s’enlise:

SABLE, SEMOIS ET INSOUCIANCE

La Sablière de Schoppach, ancienne carrière de sable à Arlon (Belgique), était, il y a peu de temps encore, un terrain communal. Sur cette zone de 31 hectares  se sont développés un espace naturel au charme incontestable, MAIS SURTOUT une faune et une flore typiques de la région: insectes, batraciens, reptiles, oiseaux… dont plusieurs espèces protégées et inscrites sur liste rouge des espèces en voie d’extinction qui y ont trouvé refuge. Forte de ces informations, plutôt que de préserver avec enthousiasme notre patrimoine naturel en péril, le Conseil communal d’Arlon décide de vendre la Sablière au Groupe de l’inter-communale IDELUX .

PUBLIC NE RIME PAS AVEC FRIC

IDELUX-AIVE , c’est 4 intercommunales belges (IDELUX /AIVE / IDELUX Finances / IDELUX Projets publiques) présentes sur les provinces de Liège et du Luxembourg. Elles opèrent dans le domaine de la gestion des eaux, des déchets, ainsi que du territoire, en partenariat avec divers organismes publics. Dotée d’un  statut “mixte”, IDELUX gère à la fois des capitaux privés et publiques. Les missions qu’elle s’est données : participer au développement de l’activité industrielle et économique dans la province du Luxembourg, rentabiliser la gestion de l’environnement et “ assurer un plus grand bien-être des populations de leurs territoires d’action”.

AVEZ-VOUS DIT “ ENVIRONNEMENT “ ?

Répertoriée d’après les critères d’investissements inhérents au fonctionnement des entreprises à finalité lucrative, ainsi que par IDELUX, la Sablière est bien un “environnement” : un environnement au fort potentiel industriel et prometteur en bénéfices durables! Définie par IDELUX elle-même comme une ZONE BLANCHE (un gaspillage en terme de rentabilité financière) l’Ancienne Sablière de Schoppach troque son statut de ZONE DE GRAND INTERET BIOLOGIQUE  ( cf [biodiversité.wallonie.be] site no 756) pour celui de ZONE DE GRAND INTERET ECONOMIQUE.

DU DERNIER REFUGE AU ENIEME ZONING

Malgré l’inquiétude d’un grand nombre de citoyens belges, la mise en circulation de pétitions regroupant des milliers de signatures en faveur de la préservation de la biodiversité dans la région d’Arlon, l’alerte MONDIALE déclenchée par les organismes de protection de la Nature et bon nombre de scientifiques, force est de constater qu’à ce jour la décision reste prise de faire de l’Ancienne Sablière un zoning industriel. Après avoir utilisé une partie du site comme décharge de classe III pendant plusieurs années, IDELUX va bientôt entamer la dépollution aux frais du contribuable. L’étape suivante, si aucune objection n’est émise lors de l’enquête publique: le début des travaux.

Ainsi, en veillant à “assurer le bien-être des populations de son territoire d’action” l’économie de marché aura, ici comme ailleurs,  triomphé des derniers refuges.

 

Laisser un commentaire

S’abonner à la newsletter