Le réveil sonne, je suis en vie 

Elle n’est pas à mes côtés

Mon cœur est un peu plus brisé
Et mon visage jauni 

Le réveil sonne, je suis en vie
Mais depuis que tu es partie je survis 

Cette douleur de ne plus être soi-même 

Ou plutôt d’être soi-même 

Pourtant t’avoir comme partenaire était difficile 

Nombre de gens me regardaient de travers 

Me disaient que je n’étais qu’un vieux fossile 

Pourtant tu étais la meilleure des compagnies en hiver 

 

LA VIOLENCE C’EST DE SE RÉVEILLER

LA VIOLENCE COMME MODE DE VIE 

LA VIE COMME VIOLENCE

 

Je ne te reverrai jamais, 

non, 

je te reverrai 

Et plus jamais je ne te lâcherai,

non, 

je dois résister 

Ou peut-être simplement abandonner 

Vais-je survivre seulement sans toi ? 

Je ne sais pas si j’aurai le courage de m’achever 

 

QUE QUELQU’UN M’ACHÈVE 

 

Non, je vais te retrouver, tout va changer, tout va recommencer, nous étions si bien ensemble, plus jamais je ne te lâcherai, nous serons bien, nous serons vrais

 

NON SURTOUT PAS, QUE VONT-ILS DIRE ? 

 

Sombre sombre sombre 

Et puis merde, pourquoi devrais-je vivre sans toi ?

Vague absorbe moi, prends-moi, emmène-moi 

Je boirai tous les jours jusqu’à la lie, je boirai ma haine

 

AH ENFIN JE ME SENS EN VIE 

 

Plus jamais je n’arrêterai, plus jamais je ne te quitterai 

On s’en fout du qu’en-dira-t-on 

Oh douce amour je te boirai sans soif 

Mon doux esprit, à deux en paix pour la vie 

Au fond tu sais, la violence

 

c’est de se réveiller sobre le matin….

 

~ REX S.

Laisser un commentaire

S’abonner à la newsletter