J’ai écris des poèmes pour te dévaster

pour dessiner ton visage sur les cendres

te lire des mots que tu ne sais plus entendre

m’endormir dans tes rêves et tout incendier.

J’ai écris des poèmes pour te claquer des coups de Soleil.

Souffle sur mon château de promesses,

et j’y laisserai des ailes.

feu sur mes naïvetés,

je dessinerai ton visage sur les cendres

je danse mon chemin vers le dernier devenir

dans les poches : des éclats d’horizon

et des poèmes que j’écris pour ne plus brûler.